L’IA révolutionne le contenu, les salaires et les réseaux sociaux : ce que disent les études

L’IA révolutionne le contenu, les salaires et les réseaux sociaux

L’intelligence artificielle et les transformations très rapides des réseaux sociaux viennent redéfinir, depuis quelques mois déjà, les règles du jeu en SEO et marketing digital. Avec l’arrivée de Chat-GPT d’OpenAI, on assiste à une véritable révolution dans la création de contenu… celui que tu lis, écoutes ou vois en ce moment même ;-)

Il y a trois études sorties cette semaine dont j’aimerais te parler. Mais avant ça… Est-ce que tu connais l’expression « Content is King » (aka le contenu est roi) ? et sais-tu qui l’a prononcée pour la première fois ?

Et bien, c’est nul autre que Bill Gates… en 1996. Il disait :

C’est dans le domaine du contenu que, selon moi, l’on gagnera le plus d’argent sur l’internet, comme ce fut le cas dans le domaine de la radiodiffusion.
La révolution télévisuelle qui a commencé il y a un demi-siècle a engendré un certain nombre d’industries, y compris la fabrication de téléviseurs, mais les gagnants à long terme ont été ceux qui ont utilisé le média pour fournir des informations et des divertissements.
Lorsqu’il s’agit d’un réseau interactif tel qu’Internet, la définition du « contenu » devient très large. Par exemple, les logiciels informatiques sont une forme de contenu extrêmement important, et qui pour Microsoft, restera de loin le plus important.

Presque 30 ans plus tard, les experts sollicités dans l’étude de l’agence Senek sont unanimes avec une note moyenne de 8,36 sur 10, suivi par la technique (7,15) et le netlinking (6,48).

L’étude cite le netlinking car une question a été posée sur ce paramètre, ce qui biaise en réalité le facteur popularité (qui inclut le social, le PR ou l’acquisition de liens… et dans l’acquisition de liens, on trouve le netlinking ou ninjalinking pour ne citer que ceux-là). Donc bon ça conditionne et enferme le répondant à l’enquete.

 

Le contenu est roi

Cependant, retenons que le contenu est le pilier fondamental, cité en premier par 62% des 114 experts.

Quels sont les points que nos homologues français considèrent les plus importants pour un contenu optimisé SEO ? Le quinté dans l’ordre c’est :

  1. Répondre à l’intention de recherche
  2. Pertinence et qualité
  3. Expérience utilisateur (UX)
  4. Champ sémantique
  5. Maillage interne

Intention de recherche : Compréhension et application

Et là j’ai un soucis car… Tous les SEOs de France n’ont pas la même définition de ces termes. Prenons le premier point par exemple. Les SEOs aguerris savent que les intentions de recherche utilisées par Google sont celles décrites par… Google lui-même dans les Guidelines pour Quality raters. Les principales intentions sont : Website, Know + Know simple, Visit in Person et Do. Cependant, une grande proportion des SEOs parlent encore d’intentions « commerciales » ou « informationnelles »par exemple ! Étonnant mais en 2024 beaucoup, en France, n’ont pas saisit qu’il était judicieux pour ranker sur Google d’utiliser les ficelles que Google utilise !

Venga…un exemple si tu veux ranker ton site sur le mot clé « publipostage » sans savoir qu’il s’agit d’une intention Know simple et bien même en parvenant en page 1 tu seras invisible et même si tu parviens en position 2… Pourquoi ? Car un extrait optimisé (featured snippets) répond à la question directement (un peu comme si ta requete est « président de la France » Google te répond directement) puis ensuite plus bas tu as de la vidéos, la box PAA, etc etc . Donc si tu choisis de faire des efforts sur le mauvais keyword  (ne sachant pas que c’est un « know simple » et bien tu as perdu tes ressources dont ton temps).

Bref tous ça pour dire que l’intention de recherche dans le contenu comme dans la SERP doit être cohérente et conforme à ce que Google définit lui-même pour ranger ses résultats.

Confidence: je suis d’accord parmi les 5 critères…d’ailleurs ceux qui le travail que je réalise depuis 2011 savent que dans le thème du champs sémantique j’accorde une valeur particuliere aux entités. Nous en reparlerons un jour.

Créativité humaine vs. IA

L’étude révèle que 71% des experts pensent que l’IA ne peut pas encore rivaliser avec la créativité humaine, qu’elle manque de nuances, de profondeur et de ce « je ne sais quoi » qui fait toute la différence…. En effet, s’imprégner d’une culture est difficile, comme on le voit avec l’humour, ce qui est drôle pour certains à une certaine époque peut ne pas l’être ailleurs.

 

Diversification des contenus

L’intelligence artificielle appliquée à la production de contenus web

Dans cette étude, à laquelle j’ai participé je parle de branding évidemment… j’incite à être ou créer une marque (sujet de ma conférence de 2024 à Versaille d’ailleurs) et puis je souligne aussi l’importance de la multiplicité des types de contenu :

  • Image (infographie par exemple)
  • Audio (podcast par exemple)
  • Vidéo (tutoriel par exemple)
  • Écrit (ebook PDF par exemple)

Donc tu vois bien qu’il n’y a pas qu’un site web que l’on peut faire ranker en Serp et pas uniquement sur Google…pensez y :

Partout ou il y a une barre de recherche, il y a du SEO.

Tout ça, on va pas se mentir, c’est pour qu’a la fin, comme le disait plus habilement Bill Gates…et bien on gagne des ronds ;-)

Et bien justement…voici une

Étude des salaires SEO en Espagne

Ah, les salaires SEO en Espagne. Un sujet qui pique notre curiosité, non ? Cette semaine, un rapport de Chartud basé sur un échantillon de mes 500 congénères de l’autre côté des Pyrénées a mis en lumière leurs revenus et leur niveau de satisfaction. (Au fait, es-tu content de tes revenus ? Si ce n’est pas le cas, envisage de développer ton activité en Espagne ou en Allemagne. Tu sais qu’avec mon agence Hola Que Tal, on est spécialisé dans ce domaine :-P )

Bref, qu’est-ce qu’on apprend ?

Des chiffres clés

  • 67% des consultants SEO gagnent entre 20 000€ et 45 000€ par an. Cependant, seuls 3% dépassent les 75 000€.
  • 52% des femmes gagnent moins de 25 000€, contre 39% des hommes.
  • Sans surprise, les salaires augmentent avec l’expérience. Ceux ayant plus de 10 ans d’expérience sont les mieux rémunérés, avec une forte proportion dans les tranches de 45 000€ à 60 000€ et au-delà.

Niveau de satisfaction

Mais l’info croustillante que je retiens, c’est que 72% des SEO in-house et 71% des freelances sont satisfaits de leur salaire, contre seulement 55% des employés d’agence.

Satisfacción con salariosChartud.io Freelance vs agencia vs in house
Freelance vs agencia vs in house

À peine la moitié des salariés d’agence…

je me demande pourquoi…

En général, chaque salarié est libre de quitter son poste de travail, non ?

À moins qu’il n’ait pas de meilleure offre ailleurs… ce qui pourrait signifier qu’il est déjà payé au maximum ?

Je pose la question.

Ou alors, que doit-il faire pour être mieux payé (outre changer de boîte) ?

Acquérir une autre compétence ?

Obtenir ses propres clients et donc, avant cela, son branding personnel ? Comment ? Grâce aux réseaux sociaux, peut-être ?

 

Bueno…peut être… et sur ce sujet là justement l’étude métricool qui est sorti en juin 2024 va nous éclairer sur les changements de d’habitude et de consommation de réseaux sociaux.

Étude Metricool sur les réseaux sociaux en 2023/2024

Metricool a analysé neuf canaux sociaux : YouTube, Twitter, TikTok, Pinterest, LinkedIn, Instagram, Facebook, Google Business Profile et Twitch.

Bon qu’est ce qu’il ressort des pas moins de 90 pages du rapport (je t’avoue que je l’ai survolé et je l’ai fait juste pour toi).

Alons y par réseaux :

Facebook : En déclin continu

Engagement et interactions

L’étude révèle une baisse continue de la participation des utilisateurs sur Facebook. Le taux d’engagement des publications classiques a diminué de 5,31% et les interactions ont chuté de 9,25%. En revanche, les Reels sur Facebook montrent une légère amélioration avec une augmentation de l’engagement de 4,83% et des impressions de 0,99%.

Fréquence de publication Facebook

Les marques ont réduit la fréquence de publication des posts classiques sur Facebook, tandis que la fréquence des Reels a légèrement augmenté. Les grandes comptes publient en moyenne 1,7 Reels par semaine, indiquant une préférence croissante pour ce format.

Instagram : Domination des reels

Performance des formats

Instagram confirme la domination des Reels avec une augmentation de 8,23% des publications. À l’inverse, les Stories et les posts traditionnels ont respectivement diminué de 3,51% et 5,26%. Les Reels continuent d’être le format préféré des utilisateurs, avec une interaction stable.

Algorithme et reach

Les récents ajustements de l’algorithme d’Instagram favorisent les comptes avec moins de followers, augmentant ainsi leur portée. Les petites marques ont désormais plus de visibilité, une tendance confirmée par l’augmentation de l’engagement dans ces comptes.

 

TikTok : Croissance explosive

Fréquence et reach

TikTok reste la plateforme où la croissance est la plus facile. La fréquence de publication des comptes varie, mais la portée a explosé de 65,16%, passant de 7 727,37 à 12 762,45. Les vidéos sont plus longues, avec une durée moyenne atteignant 42,68 secondes en 2024.

Engagement utilisateur

Les interactions sur TikTok ont légèrement augmenté de 1,82%, malgré une baisse du taux d’engagement global de 19,58%. Les utilisateurs continuent de participer activement, notamment par les likes et les commentaires.

 

YouTube : Focus sur la qualité

Interactions et engagement

YouTube montre une augmentation des interactions de 12,38%, bien que le taux d’engagement ait légèrement diminué de 2,52%. Les utilisateurs préfèrent des contenus de qualité, ce qui se traduit par une hausse des likes, des commentaires et des partages.

Fréquence de publication

La fréquence de publication sur YouTube a diminué pour toutes les tailles de comptes. Cependant, les petites chaînes ont maintenu une certaine régularité, ce qui suggère une stratégie orientée vers la qualité plutôt que la quantité.

 

LinkedIn : Le réseau des professionnels

Engagement et impressions

LinkedIn continue de croître avec une augmentation des impressions de 16,49% et des interactions de 50,57%. Le taux d’engagement a également grimpé de 29,37%, démontrant que les utilisateurs valorisent le contenu de qualité et interactif.

Stratégie de publication

Les marques publient moins fréquemment mais de manière plus stratégique. Les comptes avec moins de followers ont augmenté leur fréquence de publication, tandis que les plus grands comptes l’ont réduite, tout en maintenant un niveau élevé de qualité de contenu.

 

Pinterest : Engagement stable malgré la baisse des impressions

Performance des publications

Pinterest a connu une baisse de 28,04% des impressions, mais les interactions et le taux d’engagement ont augmenté de 36,01%. Les marques continuent d’investir dans Pinterest, augmentant la fréquence de publication des pins.

 

Google Business Profile : Utilité en forte croissance

Interactions et utilisation

Google Business Profile montre une augmentation significative des interactions, avec des clics, des réservations et des appels en hausse. Les publications avec images sont les plus populaires, confirmant l’importance de visuels attractifs pour les entreprises locales.

Twitch : Un déclin à surveiller

Fréquence et visualisations

Twitch a subi un déclin notable avec une réduction de 42,65% des vues et de 40,82% des abonnements. Les créateurs de contenu ont réduit la fréquence des diffusions, bien que la durée des streamings ait légèrement augmenté.

 

Bon au général on est vraiment sur une période de transition pour les réseaux sociaux. Les plateformes au final se copie les fonctionnalités offertes marques pour être attractives et visibles. Et qu’est qu’on voit et bien que l’attention du consommateur de réseaux sociaux est de plus en plus difficile à obtenir sans un contenu de qualité, quasi professionnel mais où le particulier peut concourir. D’ailleurs les marques, entrprises prennent bien le tournant des nouvelles dynamiques que je t’ai commenté , ya vraiment moyen pour les entreprises maximisent leur engagement et leur reach.

 

Le SEO passe aussi par les réseaux sociaux pour la popularité et l’IA pour le contenu

On voit bien de grandes dynamiques changeantes sur les réseaux sociaux ajoutées à l’essor de l’intelligence artificielle, avec des outils comme Chat-GPT, qui redéfinissent le SEO et le marketing digital en général. D’un autre côté, l’inquiétude existe comme le montre l’étude salariale qui révèle des disparités intéressantes.

« Content is King« , disait Bill Gates, et cela reste vrai : le contenu de qualité, pertinent et optimisé pour l’intention de recherche est fondamental.

Rassure-toi… pour le moment… malgré les avancées de l’IA, la créativité humaine reste encore inégalée.

On peut le voir sur les réseaux sociaux qui évoluent, avec une transition notable vers des formats comme les Reels d’Instagram et la croissance explosive de TikTok.

Encore une fois, « tu t’adaptes ou tu meurs, bro' » : notre travail réside à maximiser l’engagement et la visibilité

En marketing digital, le graal, la ressource à conquérir est devenue l’attention de l’utilisateur de smartphone.

Ce type d'article par mail ?

Ne perds plus de temps, ajoute ton mail pour recevoir la newsletter

¡Pas de spam! => política de privacidad pour plus d'infos.

SEO / Online Marketing Manager France & España en NicoSEOsem | +34 644 350 730 - +33 7 81 51 86 45 | Web

After gaining experience in international trade, I have embarked on a diverse journey through digital marketing roles. This has included providing support for a classified site, working in SEO, handling email marketing for a SaaS company, steering online marketing for an E-commerce business, and serving as the CMO for a startup, before eventually becoming the director of online marketing for a marketing agency. This extensive experience led me to start my own venture.

Since 2011, I've been an SEO, SEM, and Inbound Marketing consultant based in Barcelona. My mission is to assist French and Spanish companies in transcending the barriers presented by the Pyrenean mountains to achieve success in their markets.

Compartir

Facebook
Twitter
LinkedIn